Programmation

Espèces menacées
Une comédie en 2 actes de Ray COONEY
Adaptation de Michel BLANC et Gérard JUGNOT
Par la Compagnie La Ban d’Rôle

Yvon Lemouël, petit comptable sans histoires, échange accidentellement sa sacoche contre celle d’un grand truand et se retrouve soudain… millionnaire ! Le choc passé, il entreprend de « déployer ses ailes » pour enfin quitter son quotidien étriqué et réaliser des fantasmes dont il n’a jamais osé parler, même à son épouse Marie. Mais il n’est pas si facile de changer de vie, de pays, et de devenir un autre, quand s’interpose toute une galerie de personnages importuns, amis envahissants et avides, chauffeur de taxi indiscret, policiers soupçonneux ou naïfs… et même Mr Jack Daniel’s.

Jusqu’où Yvon ira- t- il ? Sera- t- il prêt à tout sacrifier, amour, mariage, amitié, emploi, pour réaliser son rêve… et échapper à un tueur bien décidé à récupérer son argent et à faire le ménage ? Et vous, qu’auriez- vous fait ?

Une comédie haletante et hilarante mise en scène par Brigitte TINNÈS et Paul KAËS.


Bon anniversaire chérie !
Une comédie de Virginie VAN ACKER
Par le Théâtre de l’Ile en Joie


Pour fêter dignement ses 55 ans, Jeannine a invité tous ceux qu'elle aime. Seulement son mari a décidé de pimenter un peu la fête. Oublions chapeaux pointus et cotillons, sortons mitraillettes et règlements de comptes et... Bon anniversaire chérie !!

Rire, quiproquos, moments tendres... à voir ab-so-lu-ment... 



Les amis du placard
Une comédie de Gabor Rassov
Par la compagnie Ter de l’Art

Un jour de solde, Jacques et Odile se sont achetés Juliette et Guy, un couple d’amis qu’ils rangent dans un placard. Traité comme un bien de consommation, ce couple d’amis sorte du placard quand leurs propriétaires éprouvent le besoin de passer une bonne soirée.

Cette comédie vacharde dépeint avec un humour grinçant les relations humaines et l’abominable pouvoir de l’argent sur les plus démunis. Cette satire sociale pose la question de la marchandisation de l’humain qui, poussée à l’extrême à des relents d’esclavagisme. La farce fonctionne et donne à réfléchir et si on rit à cet humour noir, c'est d'un rire jaune pas tout à fait innocent...


Les Amis du Placard, un poil à gratter qui fait froid dans le dos, mise en scène par Hugues REINERT.


L’homme qui voulait donner
suivi de
L’enfant mort sur le trottoir
De Guy FOISSY
Par la compagnie L’Autre Scène

L’homme qui voulait donner
« Un homme, bien sous tout rapport, aborde une femme. Voilà quelque temps déjà qu’il la regarde, la surveille même. Il lui fait une proposition étrange : il veut lui donner tout ce qu’il possède, sans rien lui demander en échange. Mais n’est-ce pas suspect de donner ? »

Une pièce sur fond d'humour noir, mise en scène par Claude LECARME et Jean-Marc WAGNER

L’enfant mort sur le trottoir
Deux dames voient le cadavre d’un enfant sur le trottoir. « C’est insupportable ! Mais que font les éboueurs ??? ». Elles finissent par le dissimuler sous un châle. Ce qu’on ne voit pas n’existe pas… Alors vite, changeons de chaîne, zappons !


Variations acides et grinçantes sur l’indifférence, où l’auteur fait surgir l’insolite et l’horreur de la banalité. Mise en scène : Jean-Luc L’HÔTE



La vérité
De Florian Zeller
Par la compagnie La Chimère

Michel, le personnage est, comme tous les menteurs patentés, un sacré cabotin. Il trouve son bonheur dans ces délicieux petits crimes que sont les mensonges minuscules que sa double vie l'oblige à accumuler. Il ne sait pas qu'autour de lui, peut-être, personne n'est dupe…

Florian Zeller, qui signe pour la première fois une comédie taillée pour faire rire, sous-titre La Vérité, « Des avantages de la taire aux inconvénients de la dire ». Il s'amuse. Il n'est en rien moraliste. Il installe un quadrille aux figures simples apparemment :

Michel a pour meilleur ami Paul, marié à Alice, belle, sensuelle, enfantine… et maîtresse de Michel. Seul lien dont on soit certain, puisque tout commence dans une chambre d'hôtel… Il ment à sa femme, Laurence, qui donne l'impression d'être sage, sérieuse. Elle est enseignante. Alice ment à son époux, mais non sans souffrir : il est au chômage, elle travaille comme ophtalmologiste, elle se sent coupable et prétend même en finir avec une liaison de six mois… Les provisoires « vérités » de Michel se dérobent… Mais ce qui introduit un venin à la Pinter, ici, c'est que, sans doute, Laurence et Paul se consolent et qu'Alice est au courant… Vrai, faux, comment savoir ? Les larmes du dénouement indiquent le croisement des trahisons… Mais les interprètes se gardent bien de nous donner trop d'indices, parfaitement dirigés et à l'unisson de ces petits arrangements avec les accidents de la vie conjugale.


On en rit. Et beaucoup ! Mise en scène : Didier BÉNINI



La grande dinguerie et c’est pas pour rien !
De et Par Les Roulottes


Des animatrices de soirée déjantées, un mime moyenâgeux, des infirmières aux compétences (et aux blouses) douteuses, des obsèques qui vous donneront envie de mourir (de rire),  bref, des dingueries, des sketchinets, des farfelades et des biscornamuses à foison,  le tout à rythme effréné pour le plus grand bonheur de tous, voilà de quoi vous faire passer un agréable moment… ailleurs !


Carnage au mariage
De Virginie VAN ACKER
Par la compagnie Théâtr’Ô Cité

La préparation d'un mariage est souvent source de conflits entre les familles. C'est pourquoi Fred et Caro ont décidé de tout faire par eux même. Et la veille du grand jour ils ont de quoi être fiers, tout est parfaitement orchestré. Les invités peuvent arriver... une mère machiavélique, une belle-mère coincée, un père nounours, une anglaise nunuche que personne (ou presque) n'attend et... que la fête commence !

Une comédie mise en scène par Charlotte DARCQ


Gorgibus, le foudre de guerre
De Molière
Par la compagnie Les Oiseaux de passage,
troupe résidente au Centre culturel Pablo Picasso de Blénod les PàM

Vétéran des guerres de Louis XIV, Gorgibus, père lourdaud et entêté, rêve pour sa fille d’un mari glorieux ! Et tant pis si il est vieux, borgne, manchot et goutteux : le Capitaine Alvar fera bien l’affaire !... Clitandre  le doux poète et véritable Amour d’Angélique aura bien du mal à s’opposer à ce funeste projet sans l’aide de Frosine, la servante vive et malicieuse. Et ne comptons pas non plus sur Élise, l’épouse soumise et résignée…

Un Molière  drôle, décalé, vif et incisif. Une Comédie surprenante presque inconnue dans laquelle on retrouve tout du grand auteur : humanisme, féminisme et clairvoyance …
Ce manuscrit a été retrouvé après la mort de Molière .On y découvre tous les ingrédients de la farce et surtout  une critique drôle et surprenante des hommes face à la guerre, une moquerie  étonnamment féroce pour l’époque.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire